Guillaume Villeneuve, traducteur
Accueil > Extraits > XXe siècle > Charles Sprawson > Les philolutes et les psychrolutes

Les philolutes et les psychrolutes

dimanche 27 avril 2008, par Guillaume Villeneuve


La première Swimming Society (Club de natation) d’Angleterre, créée par un groupe d’anciens élèves d’Eton en 1828, fut inspirée par l’Antiquité. Elle comprenait deux sections : les “philolutes” (amoureux du bain) et les “psychrolutes” (baigneurs en eau froide). Ils adoptèrent pour devise l’incipit des odes olympiques de Pindare, ἄριστον μὲν ὕδωρ - “l’eau est ce qu’il y a de meilleur” - et leurs registres conservés à la bibliothèque du Collège recensent les rivières, lacs et cours d’eaux d’Europe où se baignèrent les divers membres, avec leurs commentaires, souvent classiques.

Extrait inédit de The Swimmer as Hero, Londres, 1992, pp. 82-3.


Mentions légales | Crédits